L’énergie est devenue incontournable dans la vie quotidienne de tout un chacun. Se traduisant par la lumière ou encore par la cuisson de la nourriture, il est impossible de vivre sans énergie actuellement. L’humanité s’appuie encore sur les énergies fossiles dans ce cadre. Pourtant, la croissance de la demande est exponentielle imposant des questionnements sur l’avenir. Après tout, ces combustibles dits fossiles se tarissent rapidement. Ces prédictions sur l’avenir sont le fruits d’études par de nombreux spécialistes indépendants du pouvoir politique, ce qui les rend très crédibles.

Une accélération de la demande énergétique

L’homme a toujours été à la conquête de sources d’énergie. Cette histoire remonte notamment à la découverte du feu puisque la première forme d’énergie servait essentiellement à faire cuire les aliments et à se réchauffer. Au fur et à mesure du temps, la demande et les contraintes ont augmenté ainsi que la population mondiale. En passant par la force humaine et animale, l’homme a ensuite utilisé l’énergie procurée par le vent et par l’eau. Cela s’est notamment vu par l’usage de la voile des bateaux et des moulins. Après avoir exploité la vapeur, l’homme s’est ensuite tourné vers les combustibles fossiles à savoir le charbon et le pétrole ainsi que le gaz. Bien entendu, l’électricité est l’énergie incontournable tant pour l’industrie que pour les usages domestiques.

C’est en fonction du volume de la population que le volume de demande énergétique évolue. Pourtant, la population humaine ne cesse de croitre induisant indubitablement à une hausse au niveau de la demande en énergie. D’ici quelques dizaines d’années, la population mondiale atteindrait les 9 milliards d’individus. Les contraintes énergétiques que cela engendrera seront gigantesques. C’est, d’ailleurs, ce qui alarme tous les spécialistes puisque les combustibles fossiles ne sont pas inépuisables. D’après certaines études, il ne nous resterait plus que quelques dizaines d’années avant que les sources de charbon et de pétrole ne se tarissent et une centaine d’années à peu près pour le gaz.

Les énergies renouvelables : la solution pour l’avenir

D’une manière générale, il existe deux types d’énergie à savoir l’énergie non renouvelable et l’énergie renouvelable. Dans la première catégorie, on parle surtout des combustibles fossiles comme le charbon, le pétrole, le gaz ainsi que l’énergie nucléaire. Ils ne peuvent garantir de combler les demandes énergétiques humaines puisque cela perdurera sur le long terme. Pour répondre aux besoins et contraintes de l’avenir, il est donc bon de se tourner vers les énergies renouvelables.

En matière d’énergie renouvelable, il existe de nombreux types accessibles à tout un chacun. Tout d’abord, il y a l’énergie solaire. Cette énergie dite primaire est perçue en permanence par la terre. On reçoit cette forme d’énergie après filtrage dans l’atmosphère sous forme d’infrarouge et d’ultraviolet. L’énergie solaire est gigantesque puisqu’on parle d’une puissance journalière de plus de 170 millions de gigawatts. Il est possible d’user de l’énergie solaire afin de chauffer l’eau ou via la filière photovoltaïque afin de transformer directement les rayons du soleil en électricité.

Puis, il y a l’énergie éolienne. Ce type se focalise essentiellement sur l’usage de la force du vent. Il doit, d’ailleurs, son nom au dieu du vent grec : Eole. Notons que cette technique a longtemps été utilisée par l’homme afin de propulser les navires via la navigation à voile. C’est au cours du XX eme siècle que cette technique sera adoptée afin de faire tourner de petites éoliennes pour produire de l’électricité. Bien entendu, le volume d’électricité produit dépend essentiellement de la taille des éoliennes.

L’énergie hydraulique fait également partie des énergies renouvelables. Ici, on parle de l’usage de la puissance de l’eau grâce à la mise en place de barrages. Le fonctionnement de cette technique se focalise surtout sur l’usage de l’énergie cinétique de l’eau afin de faire tourner des turbines couplées à des alternateurs.

Il y a également l’énergie géothermique qui est issue de la chaleur de la terre. Elle est considérée comme étant renouvelable puisque la terre produit constamment de la chaleur qui nous est accessible. Cependant, l’intensité de la chaleur terrestre dépend surtout de la région. Les régions volcaniques sont les plus propices dans ce cadre.